Attention samares !

Je suis retournée dans le pré de mon jeune cheval à l’endroit même où il a fait son intoxication le 17 décembre.

J’ai pû y collecter quelques samares qui me serviront durant l’atelier du 25 mars.

Notez, certains sont en train de germer, les plantules sont tout aussi toxiques. Les gels hivernaux ne neutralisant pas les risques.

Article consultable :