recette

Les ulcères

Les ulcères sont des lésions de la muqueuse de l’estomac, dû a un contact prolongé avec un acide créé par l’estomac lui même : l’acide chlorhydrique.

Contrairement à l’homme, le cheval en fabrique en continu, l’exposant particulièrement à ce type de pathologie, d’où l’importance d’un apport en fibre au long de la journée. En milieu naturel, le cheval pâture jusqu’à 18h/jour, assurant ainsi une protection de ses muqueuses grâce à un estomac qui ne tourne jamais complètement « à vide ».

Les principales causes sont les stress liés à l’environnement, aux efforts intensifs, aux alimentations riche en concentré, fractionné et sans fibre ainsi que les traitements médicamenteux.

Les signes d’ulcères ne sont pas toujours apparents de l’extérieur mais certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille, comme par exemple :

  • Dégradation de son état général
  • Contre-performance
  • Tic
  • Colique

Ou des signes au moment de la ration :

  • Bâillements répétés
  • Hyper salivation
  • Grincement des dents

Parlez-en rapidement à votre vétérinaire qui pourra vous prescrire un traitement adapté ou des examens plus approfondis.


Recette maison

Retrouvez dans cette vidéo ma recette maison contre les ulcères. C’est un pansement gastrique naturel, une bonne alternative au Phosphalugel qui est trop imperméable.

Liens vers les ingrédients que j’ai utilisé pour réaliser cette préparation :


Témoignages

« Mon cheval a eu un traitement anti-inflammatoire général, à la prise de ses rations mon cheval baillait, grinçait des dents et salivait beaucoup. Il s’arrêtait au lieu de manger la ration en continu, visiblement il était très inconfortable. Malgrè cela, il mangeait entièrement son sceau. Mon vétérinaire m’a conseillé un traitement à mettre en place pendant la durée des anti-inflammatoires puis de continuer en le complémentant avec de l’argile et de l’aloé véra. J’ai également arrêté les granulés concentrés et fait en sorte qu’il dispose de foin à volonté et de fibre de luzerne comme ration le temps de sa convalescence. Les signes ont intégralement disparu. » – Morgane

 

« Mon cheval a eu je crois un passif compliqué, son ancien cavalier le stressé beaucoup au travail, il a depuis développé des “ulcères chroniques“, quand je le travaille plus longtemps qu’à son habitude ou que les séances sont plus compliqués, certains symptômes réapparaissent. Il est de mauvaise humeur, réagit au sanglage au travail, baille plus qu’à son habitude à la maison. Je le complémente quotidiennement en aloé vera par prévention et j’ai noté une véritable amélioration. » – Laure

Retrouvé des articles sur les bienfaits de l’argile et du miel pour le cheval sur le site Vision Equine :